Confréries

La confrérie Saint Symphorien

Le village de St-Symphorien peut s’enorgueillir de posséder un trésor en ses murs. En effet, lors de l’attribution des autels de Saint-Symphorien et de Spiennes à l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem, Mgr Allard, évêque de Cambrai nous faisait cadeau d’une chasse, c’était en 1171. Notre châsse est donc là depuis plus de 830 ans. Elle contient actuellement des reliques de Saint Symphorien, né en 160 à Autun, France, de parents chrétiens. Refusant de se prosterner devant le char de la déesse Cybèle honorée par l’occupant romain, il est arrêté, jugé et décapité en 180.

Dans le village : le 4ème WE d’août proche de la fête de Saint Symphorien (22 août), la confrérie invite plusieurs groupes extérieurs pour la grande procession. Châsse et reliques sont processionnées depuis que la peste a ravagé notre région, afin d’éradiquer ce fléau.

Aujourd’hui, la Confrérie veille au respect des traditions. Elle compte près de 120 membres, hommes et femmes, dont 27 jeunes.

Dans le souci de rassembler le village dans la « confraternité » elle met sur pieds certaines activités : expositions, concerts, dîners de ducasse, journée du chicon, activités pour les jeunes confrères et consoeurs.

La Confrérie participe aussi : le jeudi de l’Ascension à la procession de  Frameries, le lundi de Pentecôte à la Sainte Rolende à Gerpinnes, le dimanche de la Trinité à la procession du Car d’Or à Mons (depuis le 6 juin 1982), le dimanche proche de la fête de Saint Jean Baptiste à la procession d’Havay, le 15 août à Ghlin et à Havré  et le 2ème dimanche d’octobre à celle de Saint Ghislain.

www.confrérie-saint-symphorien.be.

confrerie.saint.symphorien@gmail.com. 0498 32 96 65

 

La confrérie des Hallebardiers

(Paragraphe en construction)