Unité Pastorale St François Mons-Est

11 février, fête de N.D. de Lourdes : journée mondiale des malades.

Depuis 1992, cette journée célébrée le 11 février dans toute l’Église et de façon particulière à Lourdes, auprès de Notre-Dame, se veut être un encouragement aux personnes qui donnent de leur temps, qui soutiennent  à les accompagner.

Après le vécu de l’année 2020 où, lors du premier confinement, chaque soir nous étions sur le pas de notre porte pour applaudir les soignants, la journée mondiale des malades 2021 se veut être une journée de merci à tous. Merci pour chaque geste posé à l’égard du frère, de la soeur dans le besoin. Merci pour l’écoute apportée au cours de cette pandémie. Merci pour le réconfort offert au travers d’un appel téléphonique. Merci pour la carte postale envoyée et qui devient comme un rayon de soleil dans la chambre de la maison de repos. Merci… Merci…

Le Pape François nous invite à prier ce 11 février 2021 avec cette parole de l’Ecriture : « Vous n’avez qu’un maître, et tous vous êtes des frères » (Mt 23,8). Que cette journée mondiale des malades nous donne de prier les uns pour les autres en Église, en communauté, depuis notre lieu de mission, au chevet d’un patient accompagné à l’hôpital, lors d’une visite dans la maison de repos du quartier, dans l’échange avec une personne handicapée de l’institution présente sur le territoire de l’unité pastorale.

Oui, nous sommes tous frères et soeurs, cheminant ensemble sous le regard de la Vierge Marie, notre mère.

Le service pastoral de la santé a créé cette carte-prière et tient par là à exprimer la compassion de l’Eglise aux personnes malades, âgées, seules ou handicapées, en leur distribuant par l’entremise des aumôniers, des visiteurs de malades, des visiteurs en maisons de repos, la carte illustrée avec une prière inspirée de l’encyclique du Pape François « Fratelli tutti ». 

Au cours des célébrations du week-end des 6 et 7 février, vous pourrez ainsi signifier votre communion avec les membres absents de la communauté à cause de la maladie, du handicap ou du grand âge.

Profitez aussi de ce moment pour remercier et encourager, après le vécu difficile de l’année 2020, le corps médical et tous les professionnels de la santé qui se sont donnés sans compter afin de faire face à la crise du covid-19 dans les hôpitaux, les maisons de repos et les institutions de personnes handicapées.

Ajoutons un encouragement aux personnes de vos communautés d’Église qui visitent, accompagnent et portent la communion. Leur mission locale s’est vue fortement à l’arrêt en 2020 et tous espèrent la reprise rapide de la mission.

« Ce sont tous les chrétiens, chacun selon ses possibilités, qui sont invités à prendre soin de ceux que la maladie a frappés, à leur rendre visite, à les réconforter dans le Seigneur, à leur apporter une aide fraternelle pour tout ce dont ils ont besoin… Et celui qui est malade ne sera pas pour eux d’abord un malade, mais une personne : une personne, affectée sans doute par la maladie, mais appelée elle aussi à maintenir et développer une vie de relation et d’échanges ; une personne invitée comme chaque être responsable à assumer sa vie et à faire face aux difficultés ; une personne conviée comme tout chrétien à faire de sa vie une réponse personnelle aux appels de Jésus-Christ ». (Extrait du rituel des Sacrements pour les malades).

C’est donc une occasion aussi d’inviter celles et ceux qui désirent offrir de leur temps au service de la pastorale de la santé. Nous recherchons des bénévoles pour tous les secteurs.

Valérie Vasseur

close

Abonnez vous
à la Newsletter de l'UPSF
en complétant ce formulaire