Unité Pastorale St François Mons-Est

MEDITATION 6ème dimanche de Pâques B – 9 mai 2021

Quand on n’a que l’amour …

… on a tout. La vie, la vraie, les sœurs et les frères et même Dieu. C’est ce que les écrits de Saint Jean – l’évangile et les épîtres – chantent sur tous les tons. Et c’est aussi ce que chantent la plupart des poètes et des artistes. L’amour, c’est donc le cœur du cœur de chacune de nos existences, c’est même le secret du monde.

Mais, qu’est-ce que l’amour ?

Il est vrai que le mot amour a beaucoup servi, au point d’être parfois un peu usé. Jésus manifeste ce qu’est un amour vrai en déclarant : Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. C’est très fort, peut-être même trop fort. Et pourtant ! Aimer en actes et en vérité comme le dit ailleurs S. Jean, ce n’est pas simplement tomber amoureux de quelqu’un (même si c’est une grande chose) ou trouver sympathiques quelques amis (même si c’est une bonne chose). Aimer, c’est se donner, donner de soi-même, donner (de) sa vie pour que d’autres vivent. N’est-ce pas ainsi que des parents aiment leurs enfants ? C’est ainsi que Jésus a aimé tous ceux et celles qui ont croisé sa route. Et sa façon d’aimer nous indique comment aimer : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.

Dieu est amour

Le comme je vous ai aimés de Jésus nous conduit à la source du véritable amour : Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Jésus nous ouvre l’accès à ce qui fait la vie de Dieu. Dieu est amour ose dire S. Jean. C’est tout sauf banal. Cela traverse toute la Bible depuis le début. Savez-vous que la Bible comporte un des plus beaux poèmes d’amour de toute la littérature, le Cantique des cantiques ? C’est un splendide dialogue, souvent très charnel, entre une amoureuse et son amoureux : Que tu es belle, ma compagne, que tu es belle ! tes yeux sont comme des colombes. Que tu es beau mon chéri, combien gracieux !  (Ct 1, 15.16). C’est ainsi que Dieu nous regarde, lui qui nous a aimés le premier. Et nous, ne continuons-nous pas à regarder Dieu comme un être lointain ? Parfois même comme celui qui nous épie et ne laisse passer aucun faux pas. Or, nous ne pouvons pas connaître vraiment Dieu pour ce qu’il est sinon avec un cœur qui aime. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu dit tout net S. Jean. Nos discussions sur l’existence de Dieu, les livres innombrables des théologiens et des philosophes sur la question de Dieu (et j’ai moi-même écrit quelques pages sur ce grand sujet d’étude !) n’ont pas la moindre valeur et sont même tout à fait à côté de la plaque s’ils ne viennent pas d’un cœur qui aime.

Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu

Le chemin de l’amour tel que Jésus le propose apparaît très exigeant. Et, d’une certaine façon, il l’est. Mais, en même temps, il nous est offert gratuitement. En Jésus, Dieu vient à nos devants et nous rend capables d’aimer. Je vous appelle mes amis car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître.  Ce Dieu qui est amour nous choisit et nous donne de porter du fruit et un fruit qui demeure. Et tout cela se noue dans la manière de vivre jour après jour ce qui nous relie les uns aux autres.

Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres

Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres

Paul Scolas

close

Abonnez vous
à la Newsletter de l'UPSF
en complétant ce formulaire