Unité Pastorale St François Mons-Est

Méditation sur le baptême du Seigneur – 10 janvier 2021

PLUS RIEN NE DEVAIT ETRE COMME AVANT !

Les évangiles s’attardent très peu  sur l’enfance et la jeunesse de Jésus. Celui  de Matthieu nous apprend qu’après la visite des mages  que la liturgie nous a proposée dimanche passé (fête de l’Epiphanie), Joseph et Marie ont dû fuir en Egypte avec l’enfant, pour échapper à la colère du roi Hérode , jusqu’à la mort de ce dernier. De son côté Luc nous  dit qu’à ses 12 ans, « Jésus grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes ».

C’est à Nazareth qu’il a grandi. Pareil à tous les enfants de son temps, de son village, de son pays, au gré de l’environnement et des turbulences socio-politiques propres à l’empire romain  et ses sous-traitants locaux de l’époque, en Palestine. Comme tous les enfants juifs de ce temps-là, il a certainement  fréquenté l’école rabbinique et la synagogue du village. Il y a appris à lire et écrire. Il a aussi appris à prier. Surtout auprès de Marie et Joseph, ce couple qui  vivait au quotidien  une expérience inouïe de la présence et de la tendresse  de Dieu dont Jésus leur enfant, ce « Fils donné », était la vivante expression.

Du moins tout fut ainsi pour  Jésus, dit le nazaréen, jusqu’à ce jour-là en Galilée, au bord du Jourdain : « Et aussitôt, en remontant de l’eau, nous dit Marc, il vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. » Et voilà.  C’est là que tout a basculé. L’homme qui est remonté de l’eau, n’était plus tout à fait « celui que Jean-Baptiste y a plongé » ! Loin de vivre un simple rite, Jésus a vécu avec ce baptême, une expérience tellement déterminante et profonde que sa vie prendra désormais une tout autre direction ! Pour lui, plus rien ne sera plus comme avant ! C’est une seconde naissance. Il ne sera plus caché, « il crève l’écran » !

Bien sûr, il restera le fils de Marie et du charpentier aux yeux de ceux qui l’ont connu,  mais il est devenu un  « tout autre ». Il rayonne. Sa présence, ses mots, son regard et même ses gestes « disent Dieu ». Il rend Dieu lui-même présent aux hommes qu’il rencontrera désormais sur le chemin. A son passage, ruisselle  l’odeur du parfum de Dieu ! Et ceux qu’ils croisent restent « interdits » en le voyant agir, et en écoutant son enseignement : « d’où lui vient cette autorité ? N’est-ce pas le fils de Marie ? D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles ?»

Jean-Baptiste disait de Jésus : « lui vous baptisera dans l’Esprit Saint ». Ressuscité, il a effectivement envoyé d’auprès du Père l’Esprit Saint qui poursuit son œuvre dans le monde. C’est en lui que nous avons été baptisés. Qu’avons-nous fait de notre baptême ?

Abbé Barnabé IKANA

close

Abonnez vous
à la Newsletter de l'UPSF
en complétant ce formulaire