Méditations hebdomadaires,  Unité Pastorale St François Mons-Est

Méditation pour la Toussaint

La marque du Dieu vivant (Apocalypse 7, 2)

Déjà, nous sommes saints. Non pas parce que nous serions parfaits. Mais parce que nous portons la marque du Dieu vivant. Dès aujourd’hui, nous sommes enfants de Dieu, nous sommes de la famille de Dieu et donc saints. En même temps, c’est évident, cette sainteté n’est pas encore pleinement déployée dans nos vies. « Ce que nous serons n’a pas encore été manifesté » écrit S. Jean (Première Lettre de Jean 3, 2). Nous demeurons des pèlerins de la sainteté.

Pour ce pèlerinage, nous sommes précédés par le peuple immense de celles et ceux qui ont cherché la face de Dieu. Comme nous, ils ont traversé la grande épreuve. Car oui, l’histoire de l’humanité comme chacune de nos vies, est une épreuve. C’est là, dans le creuset des événements heureux et malheureux, que nous éprouvons, que nous testons, la sainteté que Dieu nous offre. Aujourd’hui, l’épreuve, c’est cette épidémie mondiale que nous pensions ne plus jamais devoir vivre. Aujourd’hui, l’épreuve, c’est le déchaînement de haine et de violence, c’est le blasphème de ces fanatiques qui égorgent en criant que Dieu est grand (quel Dieu ?). Aujourd’hui, l’épreuve, ce sont aussi nos propres faiblesses, nos échecs, nos trahisons.

Celles et ceux qui ont, avant nous, à la suite de Jésus, affronté l’épreuve de la vie en y vivant la sainteté, nous indiquent la voie et nous soutiennent. Ils ont vécu en pauvres de cœur, ils ont eu faim et soif de justice et de paix. A ces cœurs purs, Jésus promet qu’ils verront Dieu, qu’ils seront appelés fils de Dieu.

Cette promesse, elle vaut aussi pour nous et même pour la foule immense des humains pourvu que, simplement, nous vivions cette sainteté que Dieu nous offre.

Paul Scolas

close

Abonnez vous
à la Newsletter de l'UPSF
en complétant ce formulaire

close

Abonnez vous
à la Newsletter de l'UPSF
en complétant ce formulaire